LOGO RESINUISIBLE

Acarien Piqure ou Allergie : On vous explique tout

Femme qui tiens une loupe au dessus d'un lit avec des acariens dans la loupes

Ah, les acariens! Ces minuscules créatures que l’on ne voit (presque) pas, mais qui peuvent tant affecter notre quotidien. Que ce soit l’étrange bouton qui apparaît après une nuit de sommeil ou les éternuements inexpliqués lors du grand ménage du printemps, nos petits amis les acariens sont souvent les coupables désignés. Mais attendez une minute… est-ce vraiment une piqûre d’acarien ? Et d’abord est-ce que les acariens piquent vraiment ?

Un acarien c'est quoi ?

Acarien sur un matelas

À première vue, si vous pouviez les voir, vous pourriez croire que vous avez été propulsé dans un film de science-fiction. Mais rassurez-vous, ces créatures microscopiques font partie de notre quotidien depuis bien longtemps.

Les acariens sont de minuscules arachnides (oui, ils sont cousins avec les araignées!) mesurant généralement entre 0,25 et 0,75 millimètres. Quasiment invisible à l’œil nu, ils prospèrent dans nos habitats, se nourrissant principalement de particules de peau morte que nous, humains et animaux, perdons chaque jour.

Mais où se cachent-ils ?

Eh bien, ces petites bêtes adorent nos lits, canapés, tapis et autres zones poussiéreuses. Ils apprécient particulièrement les environnements chauds et humides. C’est pourquoi notre matelas est souvent leur terrain de jeu préféré, offrant chaleur, humidité et nourriture en abondance.

Bien que leur présence puisse sembler effrayante, il est essentiel de noter que tous les acariens ne sont pas nuisibles. En réalité, la plupart d’entre eux sont totalement inoffensifs. Seules certaines espèces, comme l’acarien de la poussière domestique, peuvent causer des allergies chez les individus sensibles.

Ca pique un acarien ?

Et bien non, pas vraiment. C’est un abus de langage de parler de piqure d’acarien. Car les acariens, contrairement aux puces, aux moustiques ou aux punaises de lit, ne piquent pas et ne mordent pas. C’est en fait leur exosquelettes et leurs excréments qui provoquent des allergies.

Les symptômes provoqués

Les symptômes classiques de la réaction allergique aux acariens sont généralement :

  • rhinite allergique (nez pris , écoulement etc.)
  • conjonctivite (yeux rouges, qui piquent etc.)
  • asthme
  • dermatite : ce terme désigne des réactions de la peau qui vont de la rougeur à la démangeaison intense. 
Piqures d'acarien sur un bras

Comment éviter l'allergie aux acariens ?

La prévention reste le moyen le plus efficace pour éviter de souffrir des symptômes de l’allergie. Voici quelques conseils essentiels pour réduire la présence d’acariens chez vous :

  • Nettoyez régulièrement : Aspirez au moins une fois par semaine, en insistant sur les tapis, moquettes et canapés. Privilégiez un aspirateur doté d’un filtre HEPA. Ces derniers sont spécialement conçu pour capturer les particules fines comme les acariens. On vous a d’ailleurs fait un top des meilleurs aspirateurs du marché en 2023 !

  • Aérez votre maison : Ouvrir vos fenêtres pendant au moins 10 minutes par jour permet de renouveler l’air intérieur. Cela vous permettra ainsi de réduire l’humidité de votre pièce et de décharger l’atmosphère de la pièce en particules. 

  • Réduisez l’humidité : Si cela ne suffit pas, vous pouvez utiliser un déshumidificateur. Le taux d’humidité recommandée par les organismes de santé, comme l’assurance maladie, doit être compris entre 45% et 60 %. Ce type de dispositif permet de réduire efficacement la concentration en eau de la pièce, comme on l’a dit, condition importante pour lutter contre les acariens. Enfin, assurez-vous aussi que votre salle de bain est bien ventilée pour éviter la condensation. C’est souvent cette pièce qui provoque le plus d’humidité.

  • Choisissez des housses anti-acariens : Elles peuvent être particulièrement utiles pour les matelas, oreillers et couettes.

  • Lavez régulièrement la literie : Faites-le à une température d’au moins 60°C pour tuer les acariens.

Traiter l'allergie aux acariens

Si vous avez pris ces précautions mais que cela ne suffit pas, c’est à dire que les symptômes sont toujours présents, vous pouvez à ce moment là consulter un allergologue. Celui-ci pourra :

  • Confirmer l’allergie : Par des tests cutanés ou sanguins.
  • Prescrire un traitement : Les antihistaminiques, par exemple, peuvent aider à contrôler les symptômes. Pour les cas d’asthme, des bronchodilatateurs ou d’autres médicaments anti-inflammatoires peuvent être nécessaires. On peut également trouver des traitements naturels contre les allergies aux symptômes légers à modérés.  
  • Envisager une désensibilisation : Cette thérapie consiste à exposer progressivement le patient à l’allergène pour diminuer la réaction allergique.

En résumé,

Vivre avec une allergie aux acariens peut être gênant, mais en comprenant mieux ces petites créatures et en adoptant quelques précautions simples, vous pouvez réduire considérablement vos symptômes. Gardez à l’esprit que si vos réactions sont sévères ou persistent, il est toujours recommandé de consulter un spécialiste.

Vous pourriez aussi aimer...

Est-ce que les Punaises de Lit Volent

Est-ce que les Punaises de Lit Volent ?

Une question fréquemment posée par ceux qui sont confrontés à une infestation de ces satanées bestioles : Est-ce que les punaises de lit volent ?

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *